Vous êtes ici


Thématique:

Date de mise à jour 21/06/2019

Puberté précoce

 

E. Haïne*

Pole de Diabétologie et Endocrinopédiatrie, ESPIC Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval, 57 Avenue de la Californie, 06200 Nice
*Auteur correspondant - Adresse e-mail : haine.e@pediatrie-chulenval-nice.fr (E. Haïne).
 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
 
 
Article validé par :

SFP (Société Française de Pédiatrie)

SFEDP (Société Française d’Endocrinologie et Diabétologie Pédiatrique)

Liens d’intérêts

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts avec cet article.

Références

Carel JC, Eugster EA, Rogol A, Ghizzoni L, Palmert MR; Conference Group and on behalf of the members of the ESPE-LWPES GnRH Analogs Consensus. Consensus Statement on the Use of Gonadotropin-Releasing Hormone Analogs in Children. Pediatrics 2009;123(4):e752-62. Epub 2009 Mar 30.

Cartault A, Caula-Legriel S, Baunin C, Le Mandat A, Lemasson F, Galinier P, et al. Ovarian masses in adolescent girls. Endocr Dev 2012;22:194-207. Epub 2012 Jul 25.

Carel JC, Léger J. Clinical practice. Precocious puberty. N Engl J Med 2008;358(22):2366-77.

Sultan C, Gaspari L, Maimoun L, Kalfa N, Paris F. Disorders of puberty. Best Pract Res Clin Obstet Gynaecol 2018;48:62-89.